Sat Aug 12, 2017 1:32PM
Emmanuel Macron, le président français, lors du sommet du G7 en Allemagne. ©AFP
Emmanuel Macron, le président français, lors du sommet du G7 en Allemagne. ©AFP

Alors que les tensions montent entre les États-Unis et la Corée du Nord, la France a exprimé, par la voix de son président, ses préoccupations quant à l’escalade des tensions.

Le président français, Emmanuel Macron, a appelé samedi « à la responsabilité de tous et à prévenir toute escalade des tensions » dans la péninsule coréenne, après plusieurs jours de surenchère entre Washington et Pyongyang.

Dans un communiqué, le locataire de l’Elysée a fait part de sa préoccupation devant l’aggravation de la menace balistique et nucléaire au moment où les tensions montent entre les États-Unis et la Corée du Nord.

« Le régime nord-coréen est aujourd’hui engagé dans une escalade dangereuse, qui fait peser une menace sérieuse sur la sécurité de ses voisins, ainsi que sur la pérennité du régime international de non-prolifération », peut-on lire dans le communiqué de l’Élysée sans la moindre allusion aux provocations du président américain, Donald Trump, qui accroissent les tensions.

La chancelière allemande Angela Merkel avait déjà exprimé son inquiétude et mis en garde contre une attaque contre Pyongyang.

Dans une déclaration inédite, les autorités britanniques ont dégagé leur soutien à Washington en cas d’une éventuelle attaque contre la Corée du Nord.

Le regain des tensions dans la péninsule coréenne fait suite aux déclarations du président américain Donald Trump, qui a affirmé, vendredi, que l’option militaire était « prête à l’emploi » contre la Corée du Nord.

Avec AFP