Fri Aug 11, 2017 1:19PM
Le général Qassem Soleimani a publié un message suite à la mort en martyr de Mohsen Hojaji en Syrie, près de la frontière avec l’Irak, le mercredi 9 août 2017. ©Al-Alam
Le général Qassem Soleimani a publié un message suite à la mort en martyr de Mohsen Hojaji en Syrie, près de la frontière avec l’Irak, le mercredi 9 août 2017. ©Al-Alam

Le commandant de la Force Qods du Corps des gardiens de la Révolution islamique d’Iran (CGRI) a déclaré que les atrocités commises par le groupe takfiriste Daech étaient aux antipodes des lois et principes islamiques, et même humains.

Le général Qassem Soleimani a publié un message suite à la mort en martyr de Mohsen Hojaji en Syrie, près de la frontière avec l’Irak, le mercredi 9 août. Il était membre de l’équipe des conseillers militaires iraniens en Syrie.    

Il a assuré à la famille du martyr Hojaji que « vengeance sera faite. Nous éradiquerons le wahhabisme et le terrorisme du monde musulman ».

« L’Oumma islamique, chiite ou sunnite, a été touchée de plein fouet par les atrocités de Daech. Mais contre toute attente, celles-ci consolident l’union des musulmans et les font redoubler de vigilance », a souligné le général Soleimani. 

« Nous jurons d’extirper cette tumeur cancéreuse qu’est le takfirisme de la face du monde. C’est ce que nous avons envisagé dès le début sans aucune hésitation et notre volonté est ferme et inflexible », a-t-il lancé.

« Les martyrs font la fierté de l’Iran islamique... Nombreux sont ceux qui combattent pour la liberté et la sauvegarde de l’islam, même au péril de leurs vies. Je prie Dieu pour qu’Il nous accorde un destin aussi glorieux que celui du martyr Mohsen Hojaji », a-t-il déclaré. 

Par ailleurs, Bahram Qassemi, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, a fait publier un message de condoléances à la famille du martyr Hojaji et au peuple iranien.