Mon Mar 20, 2017 6:25PM
Des membres des YPG, à la périphérie du canton à majorité kurde d’Afrin, au nord d’Alep. (Photo d’archives). ©RUDAW
Des membres des YPG, à la périphérie du canton à majorité kurde d’Afrin, au nord d’Alep. (Photo d’archives). ©RUDAW

Des sources affiliées à Moscou viennent de faire état d’une décision de la Russie de créer une base militaire dans le nord de la Syrie.

Selon la chaîne de télévision al-Arabiya, c’est un responsable militaire kurde membre des Unités de protection du peuple, YPG, qui a rapporté que la Russie avait le projet de faire monter cette base dans la ville syrienne d’Afrin.

Ce responsable kurde a ajouté que les YPG et Moscou avaient convenu de la mise en place d’une base militaire dans l’objectif de lutter contre le terrorisme.

Le média Qassioun, affilié à l’opposition syrienne a rapporté en citant des témoins oculaires qu’un convoi de véhicules militaires avec des drapeaux russes avançait en direction de la région Kafar Janah.

Selon ces témoins, le convoi comprenait 2 chars, plusieurs 4x4 et quelques voitures.

Or, le ministère russe de la Défense a démenti cet après-midi cette information en annonçant que Moscou projetait simplement de transférer une partie du « centre de réconciliation de Hmeimim» dans un lieu situé pas loin d’Afrin.