Mon Mar 20, 2017 5:54PM
De violents combats ont eu lieu toute la journée de dimanche à Damas après une attaque-surprise de takfiristes vers le centre de la capitale syrienne.©RFI
De violents combats ont eu lieu toute la journée de dimanche à Damas après une attaque-surprise de takfiristes vers le centre de la capitale syrienne.©RFI

Issa Zaher, expert syrien des questions militaires et stratégiques en s’intéressant aux toutes dernières évolutions des champs de bataille à Jobar a comparé la vaste attaque-surprise menée par le Front al-Nosra contre les positions de l’armée syrienne à un suicide collectif.

Dans une interview accordée à l’agence de presse iranienne Fars, l'analyste syrien a fait les remarques suivantes :

" Les dernières évolutions des batailles à Damas et plus précisément à Jobar mais aussi le vaste assaut mené par le front al-Nosra contre les positions de l’armée régulière de la Syrie visant à reprendre le contrôle de la situation à al-Abassine et et al-Krajat , font penser que les terroristes se sont livrés à un véritable suicide collectif."

"Après avoir laissé derrière eux de nombreux morts et blessés tout au long de ces années, l’armée syrienne a rendu toute la zone impénétrable aux tentatives d’infiltrations des terroristes."

Les groupes terroristes actuellement déployés dans les cités périphériques de Damas comme Jobar, Ghaboun, Hersta ainsi que la ville de Doma sont encerclés par les forces de l’armée syrienne, ajoute l'expert qui pense que par cet acte suicidaire, les terroristes ont cherché à attirer sur eux  l'attention des forces syriennes pour laisser respirer les autres groupes terroristes.

" Cette tentative d’al-Nosra est survenue seulement quelques heures après la transgression de l'espace aérien syrien par les chasseurs israéliens. L'attaque a été repoussée par la défense aérienne de l’armée syrienne ", a-t-il expliqué avant d'ajouter : " Ce qui s’est produit hier à Jobar était une tentative avortée des mercenaires du régime sioniste en Syrie qui ont essayé de se faire passer pour des takfiristes afin de mettre sous pression Damas et l’axe de la Résistance au moment où Israël se prépare à attaquer le Hezbollah. Toute attaque du régime israélien contre le Hezbollah et le Liban mettra sur la table de nouveaux scénarios concernant la région."